RACHMAN BLOG MOROCCO (home)

lundi 20 novembre 2006

David Vendetta

flyvendettarecto3_1_

Posté par rachman à 16:29:55 - Permalien [#]


mardi 7 mars 2006

Votre pub ici

120_90_orange

Posté par rachman à 19:24:25 - Permalien [#]

jeudi 2 mars 2006

madona

madona
La star de la pop music Madonna se sent de nouveau forte après s& chute de cheval en août dernier.
La chanteuse qui s'était cassé des os des côtes, de l'épaule et de la main lors d'une chute de cheval le jour de son anniversaire, le 5 août dernier se dit toute tout à fait remise.
En effet Madonna, la chanteuse qui traverse les générations à déclaré au magazine Harpers Bazaar: "L'année 2005 a été tumultueuse. Oubliez ça si vous voulez me revoir à cheval... Déjà que je n'étais pas sûre de pouvoir danser à nouveau." Elle ajoute : "Quand j'ai tourné le clip de Hung up, aucun de mes os n'était encore complètement ressoudé. Les médicaments et ma volonté m'ont permis de tenir. J'étais tellement contente de sentir à nouveau mon corps bouger avec force."
"J'étais folle de yoga avant, mais j'ai plutôt dû me tourner vers le Pilates pour aider mon épaule à se remettre et pour retrouver l'usage optimal de mon bras."
Madonna, de son vrai nom Louise Veronica Ciccone, est née le 16 août 1958 à Bay City, elle est mariée au réalisateur anglais Guy Ritchie (Arnaques, Crimes et Botanique), de dix ans son cadet,
Elle a été mère une première fois en donnant naissance à une petite Maria Lourdes, dont le père n'était autre que son préparateur physique, Carlos.

Avec son nouveau mari Guy Ritchie, elle lui a donné un fils qu’ils ont appelles  Rocco

Posté par rachman à 23:24:58 - Permalien [#]

mardi 28 février 2006

Les mardis : l’Inimitable LADIES NIGHT

ladies_night_all_mardi_soir

Posté par rachman à 15:20:43 - Permalien [#]

Entrée gratuite avec la présentation de la carte Etudiant

Entrée gratuite avec la présentation de la carte Etudiant

Une conso offerte pour toute conso achetée avant 1 heure du mat’

sp_cial__tudiant_rnb_hous_all_mercredi

Posté par rachman à 15:17:47 - Permalien [#]


lundi 9 janvier 2006

voter pour ce blog

Soutener ce blog en votant pour lui , c'est Gratuit....

 

Posté par rachman à 11:39:09 - Permalien [#]

dimanche 8 janvier 2006

L’acteur prophète TOM CRUISE

23bcc527d9

Le magazine expose les raisons qui ont fait de l’acteur le porte-parole de la scientologie.

                                         

Secret d’actualité : l’autre visage de Tom Cruise

M6, 22 h 50.

Derrière sa gueule de star du cinéma, Tom Cruise cache tout le bagout de « prophète des temps modernes » à la tête d’une énorme entreprise de communication pour redorer le blason de - l’Église de scientologie. « Je ne suis pas un simple croyant. J’utilise les technologies scientologues chaque jour, dans mon travail, avec mes enfants. Tout le monde devrait en faire autant. Je suis la preuve vivante que ça marche. » Telle est le laïus auquel il s’est livré, en avril 2003, devant un parterre de scientologues. Pour la première fois, la star d’Hollywood affichait ouvertement son appartenance à la secte.

Dans le document de Secrets d’actualité, les auteurs Frédéric Martin et Christophe Coudre remontent à la petite enfance de la star pour tenter de comprendre les raisons de son « glissement » spirituel. Grâce à une masse d’enregistrements, l’Autre Visage de Tom Cruise dévoile l’intrigue des dirigeants de l’Église de scientologie autour du comédien. À partir du moment où celui-ci accède au gotha hollywoodien, il est pris dans la toile tissée par la secte et dirigé tout au long de sa route.tom_cruise_david_miscavige1

xinsrc_3820402301032250186619Le documentaire montre aussi l’intérêt des stratèges scientologues pour les hommes de pouvoir. Sachant qu’en Europe, et principalement en France, où l’Église de scientologie est répertoriée en tant que secte, l’aura scientologue ne parvient pas à s’imposer, l’« icône » porte-parole se démène pour pénétrer les sphères du pouvoir. En septembre 2004 à Paris, Tom Cruise a passé plus d’une heure en tête à tête avec Nicolas Sarkozy, alors ministre des Finances. Ce qui, selon Jean-Pierre Brard, député de Seine-Saint-Denis et auteur d’un rapport sur les sectes, a fait beaucoup de bruit. Photographié sous toutes les coutures avec Tom Cruise, Nicolas Sarkozy, depuis, fuit cette publicité. A-t-il passé ce temps avec la star d’Hollywood ou avec le « prophète » scientologue ? Une question qui, dans le documentaire, n’a pas de réponse.

Posté par rachman à 22:57:18 - - Permalien [#]

samedi 7 janvier 2006

Posté par rachman à 22:14:03 - Permalien [#]

Nouveau forum http://rachman.xooit.com

dsc00080

Nouveau, FORUM entiérement dédier pour rachman, libre acces IL SUFFIT DE CLIQUER ICI
crée votre projet débat, sujet, déposer une annonces pour la promot de votre soiré ou restaurant ou soiré privé etc... C'est GRATUIT....

Posté par rachman à 17:31:00 - - Permalien [#]

des hauts et des bas comme dans tous les couples

                     Faire au mieux avec qui nous sommes pourrait résumer la philosophie du couple zen. Voici trois objectifs pour vous mettre sur la voie. Et cesser de courir après un idéal de vie inaccessible.couple

Dans un monde parfait, il suffirait de simplement s'aimer pour goûter durablement aux délices de la vie à deux. Les conflits se résoudraient harmonieusement, "routine" serait un mot inconnu.

Aucun d'entre nous ne croit sérieusement que ce monde puisse exister. Pourtant, et ce n'est pas le moindre de nos paradoxes, non seulement nous n'avons pas fait le deuil de cette perfection, mais nous la cultivons, tel un jardin secret. Nous attendons l'amour dans nos vies comme les enfants attendent leurs cadeaux sous le sapin. Pas question d'être déçus ni frustrés, nous voulons tout : la durée et la nouveauté, la tendresse et le piment, la ressemblance et la différence. Au fil des années, le niveau de notre exigence s'est accru, au point qu'aux premiers orages dans la relation amoureuse surgissent les grandes peurs et les grands doutes : suis-je condamné à l'échec ? Me suis-je trompé de partenaire ? Est-ce « le début de la fin » ? Et si nos attentes, autrement dit l'idée que nous nous faisons d'une relation idéale, étaient justement les principaux obstacles à une vie à deux épanouissante ?

Nous croulons sous les conseils et les avis d'experts : surmonter les crises, relancer le désir, retisser les liens de l'intimité… Il se pourrait que nous nous épuisions à courir derrière un idéal qui ne cesse de s'éloigner, tout simplement parce que nous avons oublié que, comme disent les bouddhistes, « la voie est sous nos pieds ». A force de courir, nous avons peut-être perdu notre chemin : celui de la réalité.

Etre zen en couple.

1ER OBJECTIF : REJETER NOS CERTITUDES

Combien d'entre nous ont une idée préconçue de la relation avant même de s'engager ? Combien ont la certitude de connaître par cœur leur partenaire ? Ces certitudes sont rassurantes, elles grandissent au fil du temps et chacun devient alors la croyance de l'autre, façonné par ses attentes. Jusqu'au jour où la lassitude fait voler les barreaux de la cage ou que l'un des deux partenaires se révèle sous un jour inconnu…

Le principe : Tuer le Bouddha
« Si tu rencontres le Bouddha, tue le Bouddha ! » Cette réplique du maître chinois Lin-Tsi est certainement l'exhortation la plus déroutante du bouddhisme zen. Que signifie-t-elle ? Simplement que nous ne devons pas nous accrocher à une croyance, fût-elle la plus sacrée. Pour le bouddhisme zen, seule l'expérience est source de connaissance, et non l'idée, même brillante, que nous nous faisons d'une situation ou d'une personne. « Tuer le Bouddha », c'est le premier pas vers la liberté. Cet acte, qui consiste à se défaire de ses attentes, mais aussi de ses croyances et de ses préjugés, est, dans la vie amoureuse, le plus difficile à accomplir.

La pratique : Adopter l'esprit de débutant
Shoshin signifie, en japonais, l'esprit de débutant. « Lorsque nous n'avons pas l'idée de la réalisation, pas l'idée de soi, nous sommes de vrais débutants. Alors nous pouvons réellement apprendre quelque chose », écrit Shunryu Suzuki (1). Cet esprit, bien plus difficile à acquérir selon les maîtres zen que l'esprit de l'expert, ne peut se développer que si l'on accepte de tordre le cou à ses croyances et à ses habitudes.

Bannissez les « toujours » et les « jamais » quand vous vous adressez à votre partenaire.
N'assénez pas vos certitudes : « Je savais que tu réagirais comme ça », « Tu fais le mauvais choix, tu vas te planter », « Je sais ce que tu vas dire », etc.
N'énoncez pas de lois générales :  « Tu ne penses qu'à toi ».
Cultivez le « pourquoi pas ? » Sortez de vos idées préconçues sur vous, sur lui (elle). Dans les discussions, efforcez-vous d'adopter son point de vue, simplement pour casser vos automatismes mentaux. Acceptez les propositions qui ne vous tentent pas a priori, juste pour en faire l'expérience.
Partagez vos émotions, vos découvertes, vos petites joies. Comme aux premiers jours de la relation. Ne faites pas des problèmes et des reproches le seul « pot commun ».

2EME OBJECTIF : TRAVERSER LES CONFLITS

Désaccord sur l'éducation des enfants, partage des tâches ménagères, projets de vacances… Les motifs de conflits dans le couple ne manquent pas. Les divergences se transforment en accusations et les critiques en réquisitoires. La colère brouille les esprits et empêche toute confrontation constructive.

Le principe : Recycler la colère
A la source de tout conflit, il y a la colère. Elle explose d'autant plus facilement dans l'intimité qu'elle s'affranchit de tous les garde-fous qui la contiennent habituellement dans notre vie sociale. La colère est nourrie par le ressentiment, un sentiment d'injustice, ou par ce que l'autre touche en nous de vulnérable. Dans le bouddhisme zen, il n'y a aucune honte à ressentir la colère, émotion humaine comme une autre. L'étouffer pour adopter une impassibilité de surface n'est bon ni pour soi ni pour l'autre.

L'utiliser pour prendre le dessus sur l'autre mène dans une impasse. En revanche, nous pouvons nous servir de cette énergie pour avancer à deux de manière constructive. Car dans la philosophie zen, cette émotion ne devient destructrice que si l'on s'en sert mal.


La pratique : Respirer et revenir à soi
Expirer la colère. Le maître zen Thich Nhat Hanh préconise, pour faire baisser la pression, un exercice très simple. Lorsque vous vous sentez emporté par la colère, quelques minutes peuvent vous calmer en profondeur. Prenez une inspiration nasale profonde en souriant et en vous disant : « Inspirant, je souris », puis expirez, toujours par le nez, profondément, en vous disant : « Expirant, j'expire ma colère. (in "Soyez libre là où vous êtes" - Dangles, 2003). »

Revenir à soi. « Chaud, froid, c'est vous qui l'expérimentez ! » lançait maître Taisen Deshimaru à ses étudiants, leur rappelant ainsi que chaque expérience personnelle est subjective. De l'eau froide sera froide pour l'un, glacée pour un autre. Autrement dit, les conflits s'enveniment dès que l'on essaie de convaincre l'autre de l'infaillibilité de son point de vue au lieu de s'en tenir à la seule expression de son ressenti ou de son expérience. Lesquels ne doivent être ni jugés, ni commentés. Chacun doit pouvoir aller au bout de son récit sans être interrompu ou agressé. Quand la colère menace de l'emporter, il est toujours possible de suspendre la discussion : « Je suis trop énervé pour discuter, j'ai besoin de me calmer. »

Faire part de sa difficulté à communiquer dans une ambiance émotionnellement éprouvante fait aussitôt baisser la tension d'un cran. Revenir à soi, en prenant soin de sa colère, en témoignant de sa seule expérience, permet de rester ancré dans l'ici et le maintenant, et de ne pas empiéter sur le territoire de l'autre.

Posté par taros à 17:02:34 - Permalien [#]